Massage Sur mesure  

ok1 - copie 2.jpg

Mes formations me permettent de puiser parmi différentes techniques du monde telles que le massage suédois, ayurvédique, californien, biodynamique afin de créer un protocole unique et ciblé selon votre besoin du moment :

C’est à vous de composer votre soin :

Le massage suédois chauffe et détend les muscles par le pétrissage et la torsion. Les percussions permettent de relâcher les tensions, tandis que les glissements de doigts précis démêlent les fibres musculaires. Enfin le drainage entraine les toxines que l’on a remises en circulation vers les ganglions lymphatiques afin de mieux les éliminer.

Le massage ayurvédique ajoute à la technique précédente des vibrations et des frictions qui font « lâcher le mental »  autant que les tensions et rythment efficacement le protocole. C’est donc un massage dynamique très apprécié des sportifs. 

Dans le massage californien il s’agit d’effleurages et de longs « glissés » en va-et-vient, inspirés du ressac des océans. Chaque passage permet d’aller plus profondément dans le muscle, plus loin dans le lâcher-prise. Quant aux mobilisations douces intégrées aux mouvements fluides, elles remettent de l’espace dans les articulations verrouillées. Les deux mains suivent des directions opposées, se retrouvent, se séparent encore… on perd totalement nos repères, c’est un véritable voyage.

Enfin le massage biodynamique redonne une conscience au corps en le contenant, segment après segment. Des techniques de dispersion ou de « sortie » permettent d’évacuer le trop-plein d’émotions tandis qu’un massage du ventre très doux suivi de « polarisations » (mains posées à deux endroits différents pour faire circuler l’énergie entre les deux) aident à relancer le péristaltisme (digestion des aliments dans les intestins) que la théorie biodynamique développée par Gerda Boyesen, psychologue et physiothérapeute norvégienne relie à la digestion des émotions. 

Extrêmement doux, lent, rythmé, peu intrusif… il se pratique sans huile ou presque.