Massage hawaiien Lomi Lomi

massage lomi.jpg

 

Le Lomi Lomi est un massage ancestral et sacré. Sa simple évocation nous transporte au-delà des océans sur une plage ensoleillée, bordée de cocotiers et de fleurs parfumées. Derrière cette image exotique se cache un soin puissant qui a le pouvoir de nous recentrer, de nous apaiser tant physiquement qu’émotionnellement. 

La dimension spirituelle du soin, à Hawaii,  est très présente et traditionnellement chaque séance débute par un chant-prière. En deuxième recours, le « kahuna » (« maître », ici thérapeute) prescrira des plantes pour soulager le mal et seulement si ces deux premières étapes n’ont pas suffi, il procèdera au massage.

La mise en mouvement de l’énergie vitale ou « Mana » par une gestuelle fluide et enveloppante effectuée avec les mains et les avant-bras, le « loving touch » (toucher « aimant ») et la chorégraphie dansante (voire « volante », d’où son nom de « fly ») sont caractéristiques de ce massage. Il en résulte une grande détente musculaire et psychique.

Cette technique facilite également la circulation des fluides (sang et lymphe) en éliminant les nœuds ou les zones de rétractation des fascias par des compressions autour des articulations (tendons, ligaments)…

Enfin il permet de réaligner la structure (le squelette) en s’appuyant sur la respiration (le « ha ») qui accompagne les mobilisations et compressions toniques. 

Selon la croyance hawaiienne les os sont le siège de l’âme. Ils constituent donc la cible principale de ce massage. S’ils sont libres dans leur mouvement, que le « mana » y circule de façon fluide, le corps retrouve alors tout naturellement le chemin de l’équilibre et de la santé